La Baie des Anges est l'Académie Equestre la plus prisée de France. Compétitions et entrainements, mais aussi de nombreux mystères au rendez vous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Opale Sobel ] - Dressage - PerfectS'tyl

Aller en bas 
AuteurMessage
Opale Sobel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 26
Ton cheval : Perfect'Styl
Ta Maison : Arabian
Âge du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: [ Opale Sobel ] - Dressage - PerfectS'tyl   Jeu 22 Fév 2007 - 17:12

Like a Star @ heaven Entraînement du 2/02/07 Like a Star @ heaven

Opale entra dans le manège poussé du bout du nez par Perfect. Elle était arriver un peu plus tôt et avait allumée les arroseurs pour ne pas ‘manger de la poussière’ pendant toute sa séance. Arriver avec son cheval, elle éteignit le tout et attendit que les quelques gouttes restant soit absorber par le sol. Elle entra finalement en faisant attention de ne pas trop salir ses jolies bottes LeChameau. Elle avait toujours apprit à monter propre sur elle même, conseil de son moniteur qui l’avait longtemps réprimander sur cela, jusqu’à ce que sa rentre dans sa cervelle de moineaux et n’y ressorte plus [xD]. Elle fit marcher son étalon tout en vérifiant sa tenue. Sa Gpa sur la tête avec la bande aux couleur de France, son t-shirt noir avec marquée ‘ 100% moi’ et sa culotte beige s’alliée parfaitement avec sa peau savamment bronzée et uniforme. Après quelques tours de manège, elle doubla en E et l’arrêta en X tête face au B. Avec sa maniaquerie habituelle, elle vérifia avec soin son matériels. D’un geste presque mécanique, elle bougea la muserolle et la têtière, dégarotta une nouvelle fois avec force, puis descendit ses étriers avant de re-sangler, le cheval comme a son habitude mâchouilla le mors et secoua la tête propulsant sur les côtés la baves qu’il avait dans la bouche. D’un geste élégant et habituer, Opale échappa aux gouttes de baves avant de terminer de sangler. Elle caressa l’encolure de son cheval

« Good Boy ! »

Elle sourit, puis d’un bond sauta délicatement sur le dos du cheval. Elle le caressa une nouvelle fois, puis serra ses mollets pour le faire partir au pas. Elle était bien droite, sans pédale accompagnant le mouvement avec aisance. Quel bonheur de se retrouver sur son ch’val. Certes Sheitan était un amour, mais tout le temps consacrés à son éducation son débourrage, son développement musculaire, ce que Sheitan n’avait pas. Son cheval réagit à quart de tour et tournez comme s’il lisez dans les pensées, mais plutôt il était habituée à tournez correctement, ça devait être sa ^^. Lentement Opale lui demanda un placée directe jouant énormément dans ses doigts pour l’avoir le plus léger possible par la suite.

« Aujourd’hui enfin, après la détente on va bosser les appuyers, épaules en dedans et, si on à le temps je vais t’initier au prémisse du piaffer. »

Sous se programme chargée, la jeune fille soupira. Depuis qu’elle était ici, les heures de montes s’étaient enchaînée avec les heures de cours, puis les devoirs et enfin les heures libres que la jeune fille consacrée à la lecture de magazines sur les différentes disciplines, les étoiles montantes et les dernières mode au niveau équestre, qui lui servait régulièrement pendant les heures de cours.Styl’ donner des signes d’impatience. Il ne comprenait pas pourquoi sa propriétaire ne le récompenser pas d’une caresse ou mieux d’un passage à l’allure supérieure. Hop’, arrachée à ses pensées, le caressa puis serra ses mollets sans forcer. Des aides discrètes mais efficaces. N’est-ce pas là le but rechercher en haut dressage ? .

« Good Boy »

Elle garda le contact moelleux établit avec Perfect’Styl pendant sa détente au pas. Le cheval s’installa dans un trot cadencé presque lent, sûrement souvenir de la précédente séance de longe en rassemblée. Et puis en parlant de cela, le cheval s’était plié dès qu’Opale lui avait demandé sans opposés de résistance. Au départ elle n’y fit pas attention, mais maintenant qu’elle y repensait cette séance avait était bénéfique.

* Faudrait recommencer *

La jeune fille caressa son cheval et le mit sur des cercles d’environs 20 et 15 mètres changeant régulièrement de pieds. Opale passa en revue sa position rentrant ses pointes de pieds, se redressant et assurant son équilibre par un joli baissé de talons. Le cheval rectifia son attitude repassant légèrement sur les hanches. Ses membres foulés le sol doucement soulevant de temps à autres quelques gerbes de sable qui se logeaient soit sur ses longues et fine jambes, soit dans le pare botte.

Quelques cercles plus tard, la jeune rousse jugea le cheval assez attentif, assez généreux pour passez à l’allure supérieure. C’est donc sur un cercle de 10 mètres qu’elle plaça ses aides pour partir a gauche. Perfect’Styl s’exécuta en fouettant l’air de sa queue et soulevant légèrement ses postérieures


« Hey … Non mais ! Styl!»

Le cheval baissa ses oreilles, et Opale n’eût pas à en faire plus, le cheval avait comprit qu’elle n’était pas contente de lui et qu’il ne devait pas recommencer. Mais après cela le cheval était désuni. Sur quatre, cinq foulées, elle essaya de le faire revenir, mais rien n’y fit. Elle repassa donc au trot et repartit immédiatement au galop. Cette fois Perfect’Styl baissa les oreilles mais fit un départ convenable.

« Good Boy »

Le cheval cadença son allure, puis se posa sur la main et, enfin il s’incurva. Sur la largeur, elle ralentit l’allure au compte goutte mais sur la largeur allongée chaque foulée avant d’aborder redresser le coin en incurvant. Elle prit une diagonale et changea de pied et repartit dans l’autre sens exécutant les mêmes exercices ainsi que quelques changements de pieds, puis elle le repassa au trot, puis au pas.

« Oh boy, good ! »

Elle lâcha les rênes en flattant l’encolure du cheval. Au loin un cavalier l’observer. Elle arqua un sourcil, amis impossible de déterminée si c’était un Paint ou une autre mais en tout cas lorsqu’elle l’observa il déguerpit

*t’as pas intérêt à copitater mon entraînement j’t’ai à l’œil *

Elle sourit et continua à caresser l’encolure soyeuse de son cheval au pas.

« Boy We work now »

Elle reprit ses rênes, puis recommença à chercher à tâtons l’engagement et le placée, tout en se rappelant des aides pour les figures.

« L’appuyer … Hum c’est euh … un exercice sur deux piste dans lequel le cheval se déplace latéralement et croise ses membres. Je crois que l’avant main précède légèrement l’arrière main, l’encolure et la tête sont infléchit dans la direction du mouvement. We remember Boy ? »

Styl’ commençait à reprendre le travail et monta le dos, puis vint sur la main. Opale décida de commencer. Elle doubla dans la longueur en prenant soin de ne pas altérer la cadence mais de bien garder l’impulsion. Puis elle vérifia que sa jambe intérieure était bien au niveau de la sangle pour donner puis avec la jambe extérieure légèrement reculer, elle poussa les hanches de façon discontinue.

« Good Perfect’ »

Elle ne bougea plus la rêne intérieure donna l’incurvation, puis céda lorsque le cheval baissa la tête. Avec la rêne extérieure, elle garda un bon contact pour avoir un effet parallèle des deux rênes. Elle contrôle l’épaule extérieure.

*Ton buste *

Opale déplaça ses épaules dans la direction de l’appuyer, puis mis son poids du corps vers l’intérieure.

« Good Boy »

Le cheval finit son appuyer avec succès. Elle le caressa fortement avant de refaire de même à l’autre main, le cheval céda plus facilement étant apparemment plus souple à cette main là. D’un claquement de langue elle passa au trot et commença quelques allongements. Puis de nouveau, pareillement qu’au pas, mais Perfect’ se mit à piaffer puis renâcler.

« Oh oh c’est pas encore le piaffer ! »

Opale revint encore une fois et Perfect recommença son manège pour le moins désagréable. Une moue boudeuse aux lèvres, Op’ se mit à réfléchir.

*Pourquoi sa marche pas ?*

Elle passa très rapidement sa position puis comprit, elle était tellement concentrés que tout son corps était raide et surtout ses doigts. Elle les desserra et la figure passa comme une lettre à la poste

« Good boy »

Après avoir trouvée sa faille, Opale travailla rapidement les épaules en dedans alternant avec des appuyer soignés et excellent. Le cheval croisée ses pattes avec une aisance impressionnante. Elle changea plusieurs fois de mains répétant sans cesse les exercices, laissant toute les 30 seconde environs 1 minute de trot rêne lâche. Dans un virage, Opale se redressa et partit au galop. Pendant plus de 5 cercles elle obligea de cheval à se plier, puis à partir en déplacement latéral. Après que le cheval fût assez attentifs, elle se redressa et entama un appuyer. Perfect’Styl s’exécuta encore une fois avec gentillesse. Hope recommença encore une fois l’opération, puis repassa au pas.


*Ca y est … Je doit lui apprendre le piaffer alors comment s’y prendre*

Elle lâcha ses rênes en se remémorant l’apprentissage du piaffer.

*Un cheval droit très rassemblé, dans l'impulsion, vibrant, travaillant sur des bases raccourcies.
- Un cheval parfaitement équilibré, répartissant également son poids entre avant-main et arrière-main.
- Des postérieurs et des hanches très actifs, très fléchis, pour permettre un abaissement des hanches et un relèvement de l'avant-main.
- Une encolure soutenue, nuque fléchie au point le plus haut.
- Des épaules libres.
- Un soutien des antérieurs qui doivent gagner en hauteur ce qu'ils perdent en étendue.
- Un poser des membres délicats.
- Un contact moelleux, une bouche liante. *


Opale commença par avoir un pas rassemblé avec un contact moelleux. Elle marcha le faisant engager, accompagnant chaque poser d’un mouvement de bassin, puis en resserrant ses doigts elle serra plus ses jambes. Sweet commença par s’enfermer, mais les actions de jambes d’Hoê le remirent correctement. Petit à petit, le cheval, ne pouvant allonger prit de la hauteur et commença à rebondir sur place mais sans prendre énormément de fléchissement. Elle le félicita et le laissa là dessus, la séance avait était assez éprouvante, il fallait monter le niveau très progressivement.

« Gooood Mon Beau! »

Elle le caressa et le laissa au trot rêne longue puis 5 minute au pas avant de rentrez dans le box. Contente de lui, elle le couvrir d’une multitude de caresses.

[ Désolé c'est pas top :s ]


+ 4,5

Remarques : Une très bonne rédaction, du travail très satisfaisant. Du vocabulaire, des conaissances. Un avenir prometeur. Continuez comme ça Mademoiselle Sobel !

_________________
• Opale&Perfect'Styl •
L'aventure continue ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale Sobel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 26
Ton cheval : Perfect'Styl
Ta Maison : Arabian
Âge du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [ Opale Sobel ] - Dressage - PerfectS'tyl   Dim 4 Mar 2007 - 11:21

Hunter

Opale arriva avec Perfect’Styl dans la carrière de dressage. Après plus d’une demi heure de travail, elle avait organisé un parcours d’Hunter. opale avait bouquiné plusieurs livres pour apprendre un peu plus de cette super discipline. Et aujourd’hui, ayant terminée ce livre, elle avait voulue tester l’expérience. Pas forcément avec Perfect, mais Sheitan ayant sauté récemment, elle avait choisit le petit étalon gris pommelé. D’ailleurs pour l’occasion, elle avait soigneusement pansé l’étalon faisant ressortir les multiples nuances de sa magnifique robe à l’aide de produit nettoyant et lustrant. La jeune fille avait raccourcit la crinière, en vue d’un éventuelle concours, puis l’avait pionté comme lors d’un véritable concours. Le haut de la queue était tressé, puis elle avait laissé la queue fournit du cheval lâché lui donnant un aspect de cheval de haute compet’. Avec un regard de fierté, elle regarda le parcours comprenant 10 obstacles, 8 étant le minimum. Les Oxers, Spa, bidets étaient super bien décoré par ses soins. Près des obstacle vert, Op’ avait placée des feuille et des roseaux, pommes verte arrachée dans un près et grande herbes … Près des obstacles de couleur bleu au dessus des bidets, des nénuphar enlever de la marre pendait paresseusement le longs des barre ou bien flottait sur l’eau transparente du bidet. Il ne restait plus que les obstacles rouges … Tracy avait longtemps retournée la question voulant absolument un parcours regardant comme le conseiller les bouquins … Elle avait donc opté pour des feuilles qu’elle avait, par la suite teinte à l’aide d’une bombe rouge. Avec beaucoup de soin elle avait déposée les feuilles à un endroit à l’abri d’une pluie imprévue, de manière à éviter que la teinte s’en aille.

« Oh … Perfect ! »

Le cheval levait la tête hennissant, pour allez à la rencontre de ses obstacles, pour le moins bizarre. Opale sourit contente de son petit effet. Il est vraie qu’elle avait lue de multiple bouquin pour trouver de quoi s’informer suffisamment pour faire un entraînement. Elle passa sa mains sur la robe soyeuse du cheval, puis le fit marcher en évitant de trop le rapprocher des obstacles … Après tout en concours il n’aurait pas l’occasion de les regarder. Et puis, Opale aimait l’aventure et flirter avec un peu de danger. Le fait qu’un cheval risquer de dérober ou refuser, motivée d’autant plus la petite rousse.

« Làà ! »

La jeune fille arrêta l’étalon qui observait toujours d’un œil méfiant les obstacles colorées. D’un geste souple des habituées elle grimpa en douceur sur le dos du cheval. Comme à son habitude, le cheval ne marcha que lorsqu’il eût l’autorisation. D’un claquement de langue et de ses mollets, Opale donna le rythme au cheval, qui partit dans un pas saccadés. La jeune fille lâcha les rênes gardant un peu de contact pour lui faire baisser la tête. Le cheval se détendit, devenant plus souple et par conséquent adopta un pas plus rythmé et délié. Op’ prit le temps qu’il se dérouille après plusieurs heures au box. Elle passa donc au moins dix minutes à observer les alentours pendant que Styl se dénouer les pattes.

« Oh bonhomme on commence »

Le cheval commencer à trottiner sur place, légèrement agacée de ne pas bosser. La jeune fille reprit ses rênes doucement sur des cercles engageant sa jambe intérieure pour commencer des cercles de 20 mètres ,repoussant légèrement le cheval pour réussir à rejoindre au bon endroit la piste. Perfect avait du mal à se placer, pourtant dans ses épreuves cela est très apprécié et cela permet au cheval de sauter arrondie, se qui lui rapporterait des points. Le Hunter étant une épreuve de style et de classe, les obstacles font maximum 1m20 dans les grandes compets. Le but n’étant pas de prouver la force physique de son cheval, mais son style sur les barres, son dressage, son mentale. Au même titre que le CCE le cheval, d’hunter doit être très polyvalent, car pendant un parcours d’hunter, on peut demander des exercices de dressages.

« Allez Monsieur! »

Pendant quelle se remémorer tout cela Opale avait continuer son incurvation et l’engagement des postérieurs avec un cheval souple et léger. Si Perfect venait à s’appuyer sur le mors, le parcours serait plus un « combat », qu’un parcours gracieux et élégant. D’un pressement de mollets, elle
Passa au trot, un trot doux délicat pour le moment juste tête basse. La jeune fille caressa son cheval pour le calmer et l’avoir léger, car avec une bouche trop dure, le parcours serait une « bagarre » entre couple, se qui serait totalement mal vue en Hunter. Elle serra un peu plus fort ses mollets, laissant l’encolure partiellement libre de son mouvement de balancier. Tout d’abord, Opale favorisa l’impulsion et l’équilibre dans les cercles de différentes tailles. Elle essayait de monter le dos du cheval, qui par la suite, serait quasi obliger de se mettre sur la main. opale sourit lorsque le cheval commença à engager, puis à monter doucement son dos.
« Good Boy ! »

La jeune fille était contente de voire que le cheval avait appris sa technique de monte, et ses méthodes de travail. Le bel Anglo leva alors un peu sa queue et, à l’appel de la jeune fille augmenta son amplitude. Opale conserva la même position qui, ne le gêner pas et qui lui faisait travailler les muscles. Elle vira plusieurs fois créant à chaque fois des cercles différents en suivant un trajets précis. Elle changea plusieurs fois de main et, malgré que le cheval fût très attentif elle prolongea sa séance de trot pour bien le détendre et s’assurer de la légèreté de ses allures.

« Allez c’est bon ! »

Sur un cercle de 15 mètres elle plaça correctement ses aides et accompagna d’un mouvement souple des mains elle les avança en un léger rythmes accompagnant la bouche du cheval. Elle se redressa trop en avant à son goût et galopa doucement en travaillant l’allongement des foulée puis les rendant plus petites pour pouvoir remplir le contrat de foulée. Après un peu de galop, elle resserra ses jambes et se grandit puis, ferma ses doigts en se penchant en arrière. Perfect’Styl repassa au trot puis s’arrêta en remuant de la tête. Elle le caressa.

« C’est bien sa le gros ! »

Elle le caressa une nouvelle fois, elle n’avait jamais fait d’arrêt depuis le galop mais Perfect avait bien répondue pour une première fois avec elle. Elle changea ses aides, puis de l’arrêt, partit une nouvelle fois au galop à l’autre main. Elle sourit et fit quelques cercles avant de repasser au trot. Séparément, le dressage et le Cso se passait correctement, mais le Hunter alliée le CSO et le dressage. Aussi en plein milieux du parcours elle avait des transitions, immobilités obligatoire, Opale n’était pas certaines du résultat, mais bon elle allait tenter, après tout, cet entraînement pourrait lui apporter un peu d’expérience en provision de future concours entre maisons. Elle lui laissa les rênes longues, mais ne perdit pas l’impulsion grâce à son bassin aux amples mouvements.

« Allez gros on fait un peu de détente obstacles ? »

Dit-elle d’une voie enjouée. Elle récupéra ses rênes lâchées sur l’encolure, puis après l’avoir remit dans un pas actif elle le caressa et passa au trot. Après quelques voltes, elle se mit en suspension rêne mi-longue et se dirigea vers le petit croisillon placé à côté d’un verticale et d’un oxer spéciale pour la détente. Ses obstacles n’étaient pas décorés, elle n’avait pas eu le temps et puis comme cela le cheval ne s’y habituerait pas. Perfect franchit -enfin franchit, enjamba l’obstacle- sans difficulté, puis derrière reprit un petit trot pépère. Opale fût d’abord un peu inquiète de cette attitude passive, puis se dit qu’avec la hauteur tout changerais. Elle retourna dessus à l’autre main, puis repassa au pas en le caressant.

« Bien sa ! »

Elle le laissa marcher, puis reprit un trot actif et se dirigea vers le vertical de 50 cm ou un peu plus, rêne quasi lâche, mais les jambes au contact. Le cheval s’éleva souplement au-dessus de l’obstacle et atterrit en souplesse de l’autre côté. Puis Opale prit un grand virage et se dirigea sur l’Oxer un peu plus haut, enfin de 80 cm quoi ^^.

Op’ retourna une fois dessus en léger équilibre, attitude apprécié en hunter et passa avec la même facilitée l’Oxer. Elle le caressa et re-passa au pas encore une fois rêne longue. Sa détente courte et facile était exactement se qu’avait prévue la miss. Elle voulait préparer le cheval à toute éventualité. Combien de cavaliers se sont trouvée comme des c**s parce que leur chevaux avait besoin d’au moins 30 minutes de détente ? Ainsi même si elle n’était pas à l’heure –comme sa arrivait plus souvent que prévue -, elle pourrait faire une détente brève et avoir un cheval attentif.

« Okay bonhomme on va commencer »

Opale se rappela qu’avant chaque parcours, il fallait faire une volte, puis une volte à la fin. Mentalement, elle inséra des difficultés tels qu’un passage au trot avec franchissement à cette même allure, ou un arrêt assez près de l’obstacle, l’obligeant ainsi à aborder l’obstacle avec que peu de foulée pour donner un bon rythmes. Elle récapitula mentalement son parcours


<< Oxer 1m00
Vertical 1m10
Eventail 1m15
Bidet 1m05
Oxer 1m00
Vertical 1m15
Oxer 1m00
Double Oxer-vertical saut de puce
Vertical>>

Op ne cita pas les transitions, qui étaient déjà bien placer dans son parcours ^^. Après avoir marcher un petit moment elle reprit ses rênes et fit un tour de carrière d’un bon trot, puis elle prit le galop et dessina un cercle rond d’environs 15 mètres permettant d’installer le cheval dans l’équilibre de l’allure. Puis elle sortit de son cercle et se dirigea droit et perpendiculaire vers le premier Oxer Vert et bleue. Le but aujourd’hui était d’avoir des abords parfaits, une allure régulière. Perfect s’éleva facilement et avec grâce. Tracy avança sa jambe gauche au planer, puis regarda également à gauche visualisant sa courbe. L’étalon blanc tomba sur le bon pied, puis à la demande d’Op repassa au pas, puis au niveau de la cagette jaune : point de repère, il s’arrêta sous la pression exercée par opale. Elle le caressa, puis lui demanda un départ direct au trot pour se diriger, en finissant sa courbe, sur le verticale jaune et blanc, numéro deux de son parcours, le cheval commença à étendre son encolure pour accélérés, mais Opale, soucieuse de garder un bon rythmes le retint de manière à ne pas casser son rythme. Le cheval sauta mais en faisant un petit pied, Op grimaça son rythmes était pas assez soutenue ? Ou sa courbe pas assez évaser ? En tout cas elle arrangerait cela sur son deuxième passage. Passant au galop à droite à la réception, elle amorça son virage en incurvant correctement son cheval et travaillant sa position, fesse proche de la selle mais en léger équilibre. Elle arriva face à l’éventail vert bleu jaune, et déplaça légèrement son cheval de côtés pour arriver droit dessus. Elle le rééquilibra sans changer d’allure puis renvoya sur les dernières qui tombèrent nickel, le cheval s’éleva sans difficultés regardant tout de même l’obstacle … Opale tourna un peu court, mais remit des jambes pour ne pas ralentir et se dirigea perpendiculairement au bidet. Remplie de nénuphar et des algues tombant sur les barres bleues. En se rapprochant, Opale sentit le courageux étalon se dérober

« Allez … Come on ! »

Op avec de discrète aide motiva le cheval, le faisant tout de même avancer plus que normalement, mais mieux valait casser le rythme, que de faire un refus. Le cheval s’éleva très haut pour ne pas toucher cet immonde obstacle ^^. Voilà la partit où il fallait repasser au pas puis s’arrêter, c’est ce qu’elle fit

« Allez recule ! »

Elle tendit ses rênes et serra ses jambes pour que le cheval recule. Après un léger cabrage et des coups de têtes le cheval recula. Elle le caressa, puis partit au galop à faux demandant un changement 3 foulées avant l’oxer rouge que le cheval franchit sans problème puis il vira de bord une nouvelle fois se dirigea avec une allure plus soutenue qu’au début vers un verticale vert remplie d’herbe fraîchement coupée. Perfect se décala d’un bond aussitôt réprimander par un coup de talon, mais elle n’eût pas le temps de le remettre dans l’axe. Elle serra les dents et repassa dans un galop plus lent, plus classe quoi ^^ pour aborder le double avec entrée en Oxer. Elle arriva doucement dessus, et le cheval fit un bond énorme, couvrant de moitié la foulée comprise, mais au lieu de faire un p’tit pied, Opale demanda un saut de puce. Le cheval s’exécuta difficilement mais sans casser le parcours, permettant alors de remplir le contrat de foulée, certes pas prévue, mais quand même. Après cet effort, elle le caressa prestement voulant terminer correctement son parcours

« Allez plus qu’un »

*Et on re-enchaîne*

Elle sourit et se dirigea finalement en changea 2 fois de pied comme prévue sur le vertical, le dernier de cet enchaînement. Elle prit soin de prendre une courbe évaser de manière à avoir de la marge dans sa rectitude. L’envie de poser ses fesses était presque irrésistible, mais à la guerre comme à la guerre, elle se devait de repousser ses limites, et par la même occasion défendre haut et fort les couleurs d’arabians en acquiert de l’expérience. Elle se dirigea vers le vertical, que bien sur, Sheitan franchit en beauté. Elle continua tout droit en le caressant, oubliant le cercle, mais elle se reprit et le termina dans un galop plein de classe, puis repassa au trot et au pas rêne longue en flattant l’encolure du cheval

« Bien mon beau on va pouvoir recommencer ^^ ! »

Mais en voyant la respiration saccadée du cheval elle hésita, puis décida que sa suffirait.

« Bon on va un peu trottez ! »

Elle s’éloigna vers la forêt au trot pendant 15 minutes, puis sur le chemin du retour le marcha 15 minutes également, vérifiant son rythme cardiaque, puis elle le rentra au box

_________________
• Opale&Perfect'Styl •
L'aventure continue ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale Sobel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 26
Ton cheval : Perfect'Styl
Ta Maison : Arabian
Âge du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [ Opale Sobel ] - Dressage - PerfectS'tyl   Mar 6 Mar 2007 - 20:17

06/02/07 -> CSO


Opale entra dans la carrière de Cso en prenant soin de refermer la barrière, évitant ainsi toute intrusions intempestives. Bientôt aurait lieu une évaluation de fin de mois, ou même le classement des cavaliers. Elle savait avoir prit beaucoup de retard au niveau de sa progression en équitation elle-même. Perfect piaffa d’impatience, pour rappeler son existence à sa jeune propriétaire, perdue dans les étoiles. D’un geste presque machinale, elle caressa l’encolure arquée du cheval.

« Oui mon Bonhomme, nous ont va travailler très dure, pour rattraper ce retard. »

Opale saisit la rêne et fit tourner le cheval pour le faire marcher et, ainsi lui montrant le nouveau parcours aménager.

*Tiens, il l’ont encore changer*

Après cette remarque, – on ne peux plus utile- Opale se replongea dans ses pensées. Cette affreuse rumeur lui avait beaucoup trop monté a la tête, à croire que les paints étaient si pitoyable qu’il n’avait que ce moyen pour se rendre intéressant ?? Fuji, nouveau Paint discret en dehors des cours, semant la zizanie à l’intérieur, voulait en plus avoir le privilège de se vanter devant ses amis tout aussi pitoyable d’avoir une relation avec elle. Tout bonnement pathétique.

Perfect pila devant un obstacle regardant, sortant une nouvelle fois Opale de ses sombres pensées. La jeune fille planta ses talons dans le sable pour ne pas tomber, puis caressa le cheval qui ronflait lorgnant l’obstacle avec de grands yeux ronds un Spa d’environs 1m30. Une nouvelle fois la main de la jeune fille lissa les poils de l’encolure de Perfect.

« LaAaaA … Doucement … On va sauter cette hauteur … Alors concentre toi bien »

Elle lui fit faire le tour de l’obstacle, le rapprochant progressivement, le laissant gratter ou mordiller, jusqu’à ce qu’il s’intéresse aux oiseaux dans le ciel où aux mouches tournant autour de ses oreilles, mouches aussitôt chassé d’un revers de mains agacés. La jeune fille termina son tour de carrière, puis arrêta le jeune étalon. Elle descendit ses étriers, puis sautilla trois fois avant de monter souplement en selle. Opale caressa son cheval en le félicitant de son immobilité, travail long mais au final réussit

« C’est bien mon Chéri. »

Elle serra ses jambes, lui donnant l’autorisation de se mouvoir dans l’allure souple et digne qu’est le pas xD. Elle garda du bout des doigts les rênes avant d’ordonner à son cheval d’étirer son bout du nez.

« Des-cend … Des-cend … »

Le cheval finit par étendre son encolure touchant du bout du nez le sable chaud, qu’il s’amuser à séparer telle un bulldozer dévastant tout sur son passage. La jeune fille eut une moue amusée. Son cheval gros taquin, savait tirer profits de tout les exercices exécuter. Un optimiste à tout épreuves.

Où en étais-je
Au moment où tu disait que Fuji était un c**
Ouais t’aurais du lui casser la figure
Mon pov’ Robert connaîtras-tu un jour la subtilité ?
La Stupidité ?
Subtilité, nan laisse tomber.
…*

Fuji avait réussit à la poussé en dehors de ses gonds, et foi d’Op cela était de mauvais augure. Autant Alice avait le pouvoir de l’exaspérés, autant Fuji s’était montrer sans savoir vivre, ni aucune distinctions. Si il y avait bien une qualité en dehors du courage qu’Opale possédait, c’était bien la détermination. Et au niveau de la vengeance froide, rien ni personne n’arrivait à la cheville de la jeune fille.

Opale reprit ses esprits se sentant très contracter. Repenser à cette rumeur lui avait augmenté le rythmes cardiaque, la jeune fille n’accompagner plus le pas de son cheval, qui avait changer d’attitude, prenant un pas raide et saccadé tout le contraire de l’allure du cheval habituellement ample et fluide. De sa main gauche, elle le massa rapidement pour qu’il ne s’inquiète pas, puis avec sa voix douce et claire elle rassura le cheval

« Mon beau, toi tu es vraiment excellant. Allons travaillons correctement ! Tu as assez marché je pense »

Opale chassa de sa tête truchemuche pour se concentrer sur son entraînement, sa performance et sa rage de vaincre. Le battre à plate coupure serait le meilleur moyen de l’humilier. Puis Opale se souvint de son professeur lui disant le jour d’un concours à Saint Méard.

<< Tu dois vouloir gagner, mais bas-toi contre toi même et pas contre ton rivale. Te rabaisser à son niveau ne feras pas de toi une meilleurs cavalière. Tandis que dépasser tes limites c’est la vraie clefs de la réussite >>

Les yeux brillant, Opale repensa a son moniteur. Pour elle ce moniteur, Henry avait était un second père, un coach sévère mais compréhensif … La jeune fille l’avait abandonnée avec regret à son triste sort.

La jeune fille se reprit et se redressa, tout en reprenant ses rênes. Elle avança sa jambe intérieurs à la jambe, tout en bloquant les hanches avec sa jambe extérieure et les épaules avec la rêne extérieure également. Le cheval se débattit un moment, bloquant son mors entre ses dents, empêchant les légers mouvements de rênes de faire jouer le mors dans la bouche de cheval, mais Perfect eut un instant d’inattention et cet instant suffit à la jeune fille qui vigilante attendait avec patiente ce moment. A partir du moment, où le mors bougea délicatement dans sa bouche, le cheval céda laissant couler un filet de bave blanche. Opale prit à une main les deux rênes, puis caressa le cheval. Se redressant tout de suite après elle passa en revue sa position

* Regard loin … Buste redresser … Epaule droite … Bassin souple … Main droite et pas de poignet casser … Mollet au contact … Talon baisser pour plus d’équilibre … *

Au fur et à mesure, la jeune femme corrigea ses défauts et se concentra sur son regard qu’elle avait tendance à baisser pour vérifier le placement de son cheval. Sur des cercles, voltes et serpentines autour des obstacles, Opale attendit qu’il remplisse les conditions ISE.

_ Incurvation
_Sur la main
_Engagement

Le cheval ne tarda pas à obtenir cette attitude grâce aux détentes répétitives d’Op. Le cheval commençait à avoir des repères, sachant très bien se que la jeune fille attendait de lui. Du coup il batailler de moins en moins et comprenait un peu plus chaque jour le fonctionnement de sa propriétaire.

« Good Perfect. Bien, Très bien »

Doucement et sur une ligne droite, Opale serra ses jambes légèrement pour partir au trot, mais Perfect réagit un peu plus tard que sa demande. Opale passa ses épaules en arrière de l’axe tendant très fort ses rênes. Le cheval leva la tête en ouvrant la bouche pour montrer son mécontentement. Op’ se remit dans l’axe, puis redemanda un départ au trot, des mêmes aides légère mais, cette fois le cheval réagit cette fois prenant un trot cadencés et ample. Une caresse puis la voix douce et chaleureuse de Opale

« C’est bien mon beau. Nous allons commencer à aborder le VRAIE dressage et là, pas de possibilités d’insister démesurément sur les aides, alors on bosse sa hein ? »

Opale attendit que le cheval se pose sur la main avant de travailler sa position. Elle baissa ses talons en rentrant se pointes de pieds, posant ses mains et réduisant le soulèvement de son trot en lever, pour le remplacer par une petite flexion discrète, plus jolie. Op incurva le cheval de la même façon qu’au pas l’attendant patiemment qu’il vienne de lui même s’engager et monter son dos en se plaçant. Opale fit plusieurs cercles attendant la soumission de l’étalon. Sur le 5° cercle de la jeune fille, l’étalon montra des signes de soumission mâchouillant son mors et baissant la tête tout en redressant ses oreilles. Sa queue se leva légèrement et il commença à engager, fortement solliciter des jambes ainsi que de la voix de la jeune fille.

Après quelques cercles avec le dos montés, Opale changea de main très progressivement pour ne pas brusquer son cheval qui risquerez de s’ouvrir, et Opale devrait tout recommencer à zéro mais le changement se passa super bien et le cheval resta dans la même position du début à la fin. Lorsqu’Opale, pour changer de pieds, resta en suspension Perfect s’ouvrit, mais aussitôt remit dans une position plus souhaitable et continua les cercles et les voltes.

« Allez bonhomme un petit effort »

Opale lui demander un allongement que le cheval répugnait à faire, mais il finit par s’exécuter puis revenir dans un bon trot de travaille. Sur la longueur, elle mit ses aides légèrement et le cheval partit directement totalement concentrés sur le moindre déplacement de corps d’Opale. La jeune fille se mit en équilibre soucieuse de ne pas le gêné mais vérifiant qu’il ne passait pas sur les épaules. Sur un cercle, elle changea de pied repartant sur la longueur mais à une autre main.

Le cheval profita d’un instant d’inattention pour balancer un coup de cul, mais mécaniquement les jambes d’Opale se serrèrent.

« Oh non ! Tu ne m’auras pas comme sa ! »

Elle se redressa l’obligeant à repasser au trot, puis au pas et le laissa rêne longue tout en le caressant. La détente s’était passée dans le calme et, cela était un bon présage. Le cheval, n’était pas stressé pour un sous, mais qu’en serait-il lors d’un concours.

Pendant que Perfect marcher …Opale reconnut un parcours. Elle avisa d’abord ses obstacles de détentes. Un verticale de 90 cm, un croisillon rouge et noir de 50 cm et un Oxer d’un 1mètres derrière.

« Allez gros bonhomme »

Opale serra légèrement ses jambes en se dirigeant vers l’obstacle au trot en suspension. Elle amena son cheval droit. Ses oreilles étaient déjà en train de naviguer cherchant son appel. Le cheval le prit un peu trop près et sauta en cloche, mais Opale qui était en équilibre ne le gêna pas et se félicita de cette initiative.

« C’était pas top mon beau »

Opale revint dessus plusieurs fois alternant avec quelques figures pour ne pas le lasser, jusqu’à atteindre un seuil proche de la perfection. Elle le caressa, puis toujours au trot en suspension se dirigea vers la verticale de 90 cm environs, le cheval releva la tête, mais Opale le laissa faire. Tant que le cheval calcule ces foulées, pour le moment pas besoin de chercher à le mettre un peu trop sur la main, cela le stabiliserais. Le cheval s’ouvrit donc et accéléra légèrement sa foulée, Opale le laissa faire, après tout les chevaux devait se débrouiller pour arriver dans leur foulées, les cavaliers eux, se concentre sur leur position, leur abords.

<< Souviens-toi toujours que dans un concours, le plus difficile se n’est pas l’obstacle, mais la courbe qui le précède>>

Encore une phrase de son moniteur tant regretté qui s’avérait une fois de plus exact. Elle s’appliqua alors à revenir à l’autre main, soignant son abord en lui demandant un léger baissement de tête et un rythme régulier. Elle le redressa légèrement puis le renvoya en foulée croissante et, comme de par hasard le saut se passa en douceur et sans problème, retombant derrière, elle se redressa et tourna vers l’Oxer. Elle redressa une fois de plus son cheval qui secoua sa tête balançant son toupet, puis elle le renvoya. La courbe n’étant pas top, le cheval fit un gros saut. Opale n’en fut pas le moins du monde surprise et l’accompagna en douceur, prenant soin de sa bouche si fragile. Elle retomba en douceur de l’autre côté et repassa au trot après un petit coup de cul, puis au pas. Elle caressa le cheval et regarda le terrain, puis elle repéra 2 sortes de parcours. Un très délicat et tout en virage et l’autre tout en hauteur, mais sans de grosses difficultés. Peut être un triple un peu costaud, mais rien d’insurmontable.

« Bien bonhomme ! On commence avec des obstacles isolées deux ou trois et on enchaîne puis on monte progressivement ! »

Opale prit le galop, tout en prenant soin de le reconstituer de manière agréable et rythmé un galop de Cso, puis après deux voltes Op’ se dirigea vers un vertical d’environs un mètres au petit galop cadencé. Prenant un soin immense a tourner bien et mettre sa jambe à la sangle et se dirigea vers un vertical un peu regardant d’un mètres. Elle garda ses mollets au contact, ses bottes étaient dénuées d’éperon Opale les trouvant utile juste en dressage, où on devait être le plus rigoureux. De plus elle trouvait cet artifice dangereux si utilisé trop souvent … Perfect arriva dans une foulée élégante, mais marqua un temps d’hésitation aussitôt dispersé par les jambes vigilante et la langue de Op. Perfect prit un grand appel martelant de ses sabots le sol de sable et se propulsant en l’air … Le cheval mit la tête entre ses jambes regardant longuement son obstacle, puis atterrit doucement, mais jetant un vigoureux coup de cul. Opale fût légèrement déstabilisé mais son bassin prit la relève accompagnant souplement le mouvement du cheval ne se décollant qu’une fraction de secondes. Le cheval secoua la tête montrant son désaccord et mécontent d’avoir, encore une fois, échouez à désarçonnez sa cavalière, mais OP le savait, Perfect étant comme elle il attendrait qu’elle soit un peu plus faible et là … Là il en profiterais … Jamais il ne laisserais tomber tout comme elle.

Après avoir encaisser ce coup de cul la jeune fille tourna un peu sec, mais conservant sa jambe à la sangle, l’arrondissant un peu. Elle se dirigea vers un obstacle plus gros, plus baraquer … un Oxer quoi ! Un oxer d’environs 1mètre 20 Opale redressa fortement et se mit en une légère suspension. Le cheval accéléra un peu, mais la jeune fille le laissa faire, pour qu’il trouve sa foulée. Finalement il partit, un peu plus tard que ne l’aurait souhaiter la jeune fille, mais pas plus près que sa. Il étendit ses antérieur, couvrant avec facilité l’obstacle. A la réception, Op garda ses jambes tout en le caressant

« Hé bien, le gros t’as prit de l’aisance sur les hauteurs, de plus tu commence à t’arrondir… »

En effet Opale avait sauter gros il a assez longtemps, environs une semaine avant son entrée dans l’académie. Un parcours d’environs 1m30. Perfect avait les capacités de les franchir, mais pas vraiment l’expérience. Aussi une fois à l’académie, Opale avait privilégié le dressage de sa bête, avant de commencer à sauter plus gros. La jeune était persuadée qu’en Cso il serait vraiment bien, cependant Opale voulait vraiment faire du complet. Elle n’ignorer pas qu’elle céderait de temps à autres à la tentation de concours de Cso pur.



_________________
• Opale&Perfect'Styl •
L'aventure continue ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Opale Sobel

avatar

Féminin
Nombre de messages : 226
Age : 26
Ton cheval : Perfect'Styl
Ta Maison : Arabian
Âge du personnage : 16 ans
Date d'inscription : 18/02/2007

MessageSujet: Re: [ Opale Sobel ] - Dressage - PerfectS'tyl   Mar 6 Mar 2007 - 20:18


* Suite, c'était trop long *

La jeune fille repassa le cheval au trot environs 5 minutes rêne longue, puis repassa au pas pour le faire souffler. La séance serait longue et rude donc elle devait le laisser se reposer. Ainsi il acquérait une plus grande endurance. Elle vérifia sangle et étrier, puis elle caressa son cheval en lui murmurant doucement à l’oreille.

« C’est partit mon gros ! »

Op vérifia qu’elle se souvenait de son parcours, elle le reconnut une dernière fois au pas vérifiant la trajectoire, calculant foulées et les endroits ou elle devrait récupérer son cheval pour perdre le moindre temps. Elle se plaça devant une ligne de départ imaginaire.

« Allez c’est partit ! »

Elle arrêta son cheval sur la ligne de départ et attendit patiemment qu’il se calme. Le franchissement au pas était obligatoire sous peine d’élimination, mais cela seul peu de jury ne le respectait. Elle effleura les côtes de son cheval, qui retenue par le couloir des rênes passa au pas. Aussitôt la jambe droite d’Opale recula et se serra donnant l’impulsion à Styl’. Le cheval partit la guele en l’air, Op rectifia cela en prenant le premier virage, puis se redressa levant légèrement ses fesses de la selle. Pendant que Perfect fit sa battue d’appel, la jeune fille ouvra ses doigts et avança ses mains pendant le plané. Tête à gauche et jambe gauche à la sangle, Opale visualisa son tracé, elle l’appliqua à la lettre arriva perpendiculairement au petit Oxer à ras du sol [1mètre]. Elle tourna é droite, puis en se redressant dans sa réception elle écarta sa main pour pouvoir repousser le cheval sur son cercle afin d’arriver bien droit, le virage étant trop difficile. Pefect s’exécutant en fouettant de la queue, mais il ne trouvait pas la faille des aides de la jeune fille. Il décida alors de sauter très gros pour montrer qu’il avait trop d’énergie.

« Tss … Tss… Tss… je ne pense pas que tu devrait faire sa ! Attend un peu l’autre parcours … »

Tout en lui murmurant cela elle soigna son virage amenant le cheval sur la rivière. Opale savait que le cheval n’en avait pas peur, mais toujours il touchait l’eau. Son cerveau aller à toutes allures, comment l’en empêcher. Opale ne trouva qu’un moyen, l’aborder tel un Oxer. Elle se rassit reprennent fort ses rênes gardant ses jambes au contact, ramenant ses coudes au corps. Dans les dernières foulées elle le retint de manière à ce qu’il se rapproche, puis elle serra ses jambes en guise de << signe>>. Le cheval était près, trop près. Il frôla les sous bassement, et fit tomber la barre blanche dans le liquide cristallin, qui perdit son immobilité. La jeune fille n’y fit pas attention. Elle se pencha et aplatit avec son menton les crins de son cheval, les mains avancer Op’ encouragea son cheval à la voie. La réception … Pas de bruit, si ce n’est celui de la barre.

« Tu as réussit ! »

Certes, la barre était tombée, mais le fait que le cheval n’est pas touché l’eau relevée déjà d’un gros progrès. La jeune fille claqua l’encolure musclée de son cheval oubliant totalement son parcours.

« Hé merd’ credi ! »

Elle zizaguant une poignée de seconde avant de se retrouver sur un vertical bleu et rouge…

*C’est celui là *

L’obstacle était à quelques foulées, Opale relança son cheval, pas de rééquilibration. D’un côté cela pourrait lui arriver en concours et de l’autre voir comment son cheval réagirait si elle l’amener à la faute. Opale sauta à plat, mais ne toucha pas à la barre jetant un coup de cul derrière pour montrer qu’il n’apprécié pas le fait d’être le seul à fournir des efforts. LA jeune fille caressa son cheval avant de retourner vers un petit éventail, qui terminer son parcours de maniabilités. Là, résider la plus grande difficultés un virage très court, arrivant forcément de biais et du côté le plus large qui dépassé les 1m05 de large. Opale écarta sa main intérieur jambe à la sangle, gardant sa rêne extérieur plus que tendue. Tout ses muscles se tendirent, sa jambe extérieur était au contact garda arrivé à quelques foulée, elle se redressa fortement, puis de tout ses muscles le poussa en avant pour éviter la dérobade. D’un bond, il parcoura l’emplacement de deux foulée, se retrouvant au pieds de l’obstacle. Il propulsa sa force de ses postérieurs, puis partit, Opale avança ses mains joue contre l’encolure, les yeux fermer, elle n’entendit pas le bruit de la barre tombée. Elle se retourna, Perfect l’avait franchit. Elle le repassa au trot et le caressa fortement, avant de descendre remettre la barre de la rivière.

« Non seulement tu franchit la rivière, mais en plus tu n’hésite pas sur un abords complexe, félicitation ! »
Elle remonta dessus, puis le fit marcher ce n’était pas la fin de la séance, mais déjà, l’encolure du cheval était humide mais le cheval ne semblait pas exténuer. Op lui fit faire quelques foulées de trot, le cheval partit aussitôt la queue et la tête en l’air, Opale le caressa et repassa au pas

« Bon maintenant les choses sérieuses, le plus petit des obstacles est à 1m15 et le plus gros à 1mètre 35 … T’as pas intérêt à te blesser parce que t’as pas levé tes pattes ! »

Elle repassa son parcours plusieurs fois, pas vraiment des difficultés d’abords ou d’accès, mais si elle ne rééquilibrer pas au bon moment, son cheval pouvait faire un strike, pas vraiment enthousiasme pour cela, Opale réviser sérieusement

*Là je repart… au niveau du chêne… *

Après 10 minutes d’intense concentration, Op avait mémorisé énormément de repères en plus du parcours. Le cheval s’était légèrement assoupi, Op décida donc de le faire un peu trottez. Elle se dirigea sur un minuscule croisillon, pour le remettre dans le bain, puis elle le passa au pas, continuant son entraînement de franchissement de ligne de départ. Son tour commencer sur un triple de couleur rouge et jaune. La jeune fille plaça sa ligne de départ imaginaires puis, s’arrêta en caressant Perfect.

« Je vais te demander, un peu moins de 5 minutes d’efforts, mais je veux un cheval parfait compris ? »

Opale savait combien ce parcours pouvait se révélé dangereux, mais elle voulait savoir les réelles capacités de son cheval. Toujours sur la ligne de départ, Op attendit que sont cheval arrête de trottez sur place, pour, d’un mouvement de bassin le mettre en avant. Le cheval fit une foulée de pas avant d’être poussés au galop, un galop actif et engager. La jeune fille le rééquilibra, puis se mit en légère suspension. Le cheval ne s’ouvrit pas, mais leva légèrement la tête, puis d’un coup de postérieurs absolument magnifique, [^^] il s’élança sur le premier obstacle avalant la hauteur avec une facilité déconcertante. Une foulée séparé la réception du second obstacle, le cheval remplit le contrat de foulée et sauta de la même manière, en augmentant légèrement son bond, que le précédant. Le dernier obstacle était tout proche, un saut de pucePerfect s’élança à nouveaux déstabilisent sa cavalière. Mais Opale resta vigilante, et prépara son tournant malgré la turbulence du dernier saut. Elle devait maintenant se diriger vers un Vertical d’environs 1m20 aux couleurs pales. Soignant toujours son virage, Opale accéléra la cadence pour ne pas perdre le rythme excellant, dans un virage. Les rênes tendue, les fesses légèrement soulever de sa selle, Opale accompagna l’obstacle doucement, sans à coup dans un respect des plus totale de sa bouche.

*C’est incroyable l’aisance qu’il a sur les hauteur … Il ne force même pas !*

Opale se dirigea également sur un éventail, puis un Oxer de 1m25 et 1m30. Ces obstacles étaient le test d’entrée avant de voir si le cheval passerait le Spa d’1 mètre 30. Perfect engloutit les deux obstacles, Frôlant tout d’abord l’éventail, puis prenant de la marge sur l’Oxer. Opale était émerveillée par les talents de saut de son cheval, enfin bon … Elle soigna son avant dernier virage, pour se diriger vers le Spa. Imposant obstacle, le même ayant réussit à tirer un pile à Styl’ qui un écart à pied. La langue tirer, Opale prit plus de contact avec la bouche du cheval le redressant, puis le renvoyant. Ses pattes frôlèrent dernières barres, mais le cheval n’était pas au bout de ses capacités, Op le savait. Elle tourna en suspension, sans se pencher, puis sauta le verticale d’un mètre de la détente. Après cet obstacle, elle lâcha les rênes et laissa aux cheval choisir le moment où il repasserais au trot, se moment arriva … très vite. Perfect fût poussés pendant 10 minutes dans un trot pour qu’il récupère…

« Waouh … C’est géniale mon amour ! T’es un chouette type ! »

Les caresses pleuvoirent, puis la jeune fille consentit à repasser au pas. Elle le dessangla d’un geste précis et le laissa marcher pendant un quart d’heure en le sortant dans la forêt avant de le ramener au box.


+ 4

Je dis toujours la même chose, sauter plus d'1 mètre ne sert à rien !! Très bonne rédaction, tous les points perdus sont là et aussi dans le fait que la mise sur la main vient après l'engagement et l'incurvation après l'engagement aussi. Et non incurvation, mise sur la main, engagement. C'est franchement dommage, t'as perdu 1 pt sur la hauteur...

_________________
• Opale&Perfect'Styl •
L'aventure continue ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ Opale Sobel ] - Dressage - PerfectS'tyl   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ Opale Sobel ] - Dressage - PerfectS'tyl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opale. [Elsa]
» Pokémon version Opale
» L'OPALE
» Les seigneurs de Dreamland
» FANARTS d'Ekoï! the Return!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Baie des Anges :: «◊ Les terrains ◊» :: ◊ La Carrière Mixte ◊-
Sauter vers: