La Baie des Anges est l'Académie Equestre la plus prisée de France. Compétitions et entrainements, mais aussi de nombreux mystères au rendez vous.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 [ Prickly Foam ] & [ Océane Fyls]

Aller en bas 
AuteurMessage
Océane Fyls

avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 27
Ton cheval : Prickly Foam
Ta Maison : Arabian
Âge du personnage : 17 ans
Date d'inscription : 02/03/2007

MessageSujet: [ Prickly Foam ] & [ Océane Fyls]   Dim 4 Mar 2007 - 18:07

Le 04/03/07

Like a Star @ heaven Dressage (léger, remise en forme) Like a Star @ heaven

Sa jument sur les talons, la jeune femme entra dans la carrière mixte. Le sol meuble amortissait parfaitement ses pas, sans pour autant la laisser s'enfoncer. Parfait pour les tendons de sa belle. Elle referma alors la porte de la carrière, et se plaça non loin du milieu. D'un rapide coup d'oeil et passant ses doigts sur son corps, la jeune femme vérifia que la selle était bien placée et que rien ne pourrait blesser sa championne. Tout était parfait. Elle prit alors ses gants de cuir noir qu'elle avait mis dans sa poche et les enfila avec délicatesse, les ajustant pour être à l'aise à l'intérieur. Ensuite, elle ressangla de deux tous et descendit ses étriers. Elle caressa alors doucement l'encolure de la jument, se plaçant à droite pour monter. Oui, à droite ! Elle ne faisait nullement cela par originalité, mais pour la santé de sa jument. En effet, l'ostéopathe qu'elle avait rencontré l'année dernière pour un déplacement des vertèbres de sa jument lui avait conseiller d'alterner la droite et la gauche pour montre sur son cheval. En effet, lorsque l'on mont à cheval, on déplace ses vertèbres alors monter des deux côtés équilibre le tout. Aussi, il fallait monter avec montoir dès que cela était possible pour éviter de tirer sur le dos de son compagnon équin en montant. Là, en, l'occurrence, il n'y avait rien qui pouvait lui servir de montoir. Alors pour une fois, elle s'en passa, enfilant son pied droit dans l'étrier et montant le plus doucement possible, se posant avec délicatesse sur le dos de Prickly. La jument se mis alors directement en marche, toujours pleine d'énergie. Océane la laissa faire, rênes longue, pendant qu'elle chaussait son deuxième étrier.

"Doucement ma belle, vas-y doucement, on à tout notre temps"

Mais la jument marchait toujours avec énergie. C'était son tempérament, on ne pouvait pas vraiment changer cela. Océane la laissa alors faire en sourie, tenant el bout des rênes dans sa mains droite, l’autre posée sur sa cuisse, observant l'immense carrière. Oui, immense était le mot juste. Il y avait de la place pour une trentaine de cavalier là dedans ! Enfin, pour l'instant elle était seule et cela lui convenait parfaitement. Après un long moment à marcher à main droite, Océane fit prendre la diagonal à sa jument qui s'exécuta, l'encolure mi-basse, les oreilles pointés vers l'avant, découvrant en même temps que sa jeune maîtresse son environnement.

"Allez ma belle, on s'y met doucement maintenant"

Dit-elle en serrant doucement ses mollets, sachant que sa jument démarrait facilement au quart de tour. En effet, l'alezane prit tout de suite un trot aérien quoiqu'un peu rapide. La jeune arabian rassembla doucement ses rênes, tenant fortement ses épaules en arrière ce qui suffit à remettre sa jument dans un trot de travail raisonnable. Mettant des jambes et laissant en même temps filer ses rênes à mesure que la jument venait de poser sur son mors, elle l'emmena ainsi à trotter le nez en bas, étendant ainsi encolure et dos. Elle en avait bien besoin. Après le voyage pour venir ici plus les deux jours de repos qu'elle venait d'avoir, elle n'aller pas la remettre à un travail dur maintenant. Autant commencer tout en douceur. Changeant régulièrement de main et se concentrant sur la mise vers le bas de la tête de la jument, Océane avait perdu son joli sourire, se concentrant maintenant sur son travail. Après vingt bonnes minutes de trot au deux mains, elle repassa au pas, s'asseyant dans sa selle, serrant les cuisses et mettant les épaules en arrière. Il n'en fallait pas plus à Prickly pour comprendre. Océane la caressa avec douceur, passant sa main le long de son encolure, vers la base de la crinière, là où Prick' préférait.

"Good ma belle, on va faire cool aujourd'hui"

Elle marcha cinq bonnes minutes avant de rassembler ses rênes et de redemander le trot. La jument s'exécuta, envoyant loin des membres et les levant bien haut, rappelant ainsi ses origines ibériques. Cette fois-ci, océane la mis doucement en place, résistant sur ses rênes tout en mettant sa jument en avant. Sensible et fine, la jument se plaça au bout de quelques foulées, engageant ses postérieurs et montant son dos. Océane la félicita en gratouillant discrètement son garrot et commença à lui demander des cercles en l'incurvant. Chauffant un peu, la jument se couchait sur sa jambe intérieure, rétrécissant ainsi le cercle. La jeune fille fronça les sourcils, renforçant sa jambe intérieur et n'hésitant pas à mettre un léger coup de talon à la sangle pour la rappeler à l'ordre. Deux cercle plus tard, la jument se tenait toute seule, évoluant avec grâce à légèreté. Océane changea alors de mains en lui demandant une diagonale, faisant allonger le trot de Prickly sur celle-ci. La jument s'exécuta avec joie, ses origines SF l'aidant facilement dans ce genre d'exercice d'allongement. Accompagnant avec légèreté le trot de la jument, Océane refit le même exercice qu'à l'autre main. Ayant plus de faciliter à cette main, la jument s'exécuta sans mal, faisant des cercles parfait compte tenu de son niveau. Contente de la bonne volonté de sa jument qui ne demander pas mieux que de partir en coup de cul mais qui faisait preuve de patience pour faire plaisir à la douce Océane, celle-ci la fit repasser au pas, lâchant les rênes et la caressant avec douceur.

"C'est bien ma belle, ça suffira pour aujourd'hui"

L’arrêtant au milieu, Océane mis pied à terre et approcha sa jument du pare botte. Elle dessangla alors, posant sa selle sur celui-ci et retira son filet, la laissant se défouler un bon coup. La jument ne se fit pas prier, et sortant ses plus belles allures, elle partit au grand trot à l’autre bout de la carrière, la tête haute, les naseaux dilatés, les yeux vif et plein de vie. Elle revient alors dans un galop effréné, ne manquant pas d’envoyer un ou deux coups de cul. Ensuite, elle se roula en envoyant ses membres d’un côté puis de l’autre, sous les yeux attendris de sa jeune maîtresse. Après ce moment de détente bien mérité, Océane rappela l’alezane, mettant fin à cette récréation.

« Allez viens ma belle, on rentre. »

La jument s’exécuta docilement, les oreilles pointées vers Océane. Celle-ci lui repassa filet sans attacher muserolle et sous gorge. Elle attrapa alors sa selle qu’elle porta en la calant entre sa hanche et son bras et prit la direction des écuries.


+ 3.5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[ Prickly Foam ] & [ Océane Fyls]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Battle Foam Space Hulk
» Foam! Ou acheter!
» Comment protéger mes peaux vertes ?
» Foam, quelque part dans la brume des ruines.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Baie des Anges :: «◊ Les terrains ◊» :: ◊ La Carrière Mixte ◊-
Sauter vers: